Valeo

Bienvenue chez Valeo

Veuillez sélectionner votre pays

map
Faites défiler l’écran pour accéder au site du Groupe

La mobilité urbaine en Chine

Le groupe Valeo | #MobiliteDuFutur

Le boom de la propriété de véhicule en Chine ces 20 dernières années en a fait le premier marché du véhicule particulier mondial. Parallèlement à ce phénomène, les villes chinoises font face à une concentration de voitures démesurée, mettant ainsi en évidence les défis de la mobilité urbaine moderne. Limiter les coûts économiques et environnementaux de cette transformation urbaine exigera non seulement de l’innovation tehnologique mais aussi la mise en place de nouvelles pratiques.

Urbanisation massive, motorisation massive

Dans les années 1990, il n’y avait que 800 000 véhicules particuliers dans toute la Chine. En 2015, ce chiffre a atteint le record de 279 millions. Dans les zones urbaines, l’utilisation de véhicules amplifie les problèmes préexistants de contamination de l’air et contribue à l’arrivée de nouveaux problèmes : l’augmentation de la consommation de carburant, la perte de productivité causée par les embouteillages et autres problèmes concernant la qualité de vie comme la pollution sonore. Au vu d’une population urbaine qui atteindra plus d’un milliard en 2030, le marché chinois se distinguera par une  croissance dynamique et de forts enjeux environnementaux dans les années à venir.

Premier marché mondial de la voiture particulière (chiffres 2015)

 

La population urbaine motorisée en Chine (avril 2016)

Faire plus avec moins

L’efficience en carburant sera parmi les questions principales concernant la population motorisée croissante de la Chine. Si un jour la Chine atteint des taux de propriété de véhicule comparables à ceux de l’Union Européenne et des États-Unis, les conséquences sur les sources d’énergie du monde et sur l’environnement seront terribles.

Les technologies comme les solutions Stop-Start de Valeo contre la surconsommation due aux embouteillages de manière spécifique. À Pékin, par exemple, la durée moyenne de trajet pour se rendre au travail en 2012 était de 52 minutes mais à une vitesse moyenne de 15 km/h: réduire le temps au ralenti des moteurs pourrait avoir un double impact. Les systèmes hybrides pourraient avoir un effet similaire s’ils devenaient plus abordables. Le système Hybrid4All de Valeo a justement été conçu pour relever le défi avec à la fois des moteurs à combustion et électriques à basse consommation.

De l’électricité pour l’avenir

Le gouvernement chinois a montré son grand soutien aux véhicules aux nouvelles énergies (NEV) tout particulièrement à travers des subventions considérables en leur faveur. Ainsi, alors que les NEV ne représentent que 0,9 % du marché total national en 2015, cela correspond à une croissance annuelle de 223 %. Valeo est en tête de l’électrification de véhicules grâce à son super-chargeur électrique et s’est récemment associé à Siemens pour créer des motopropulseurs à haute tension.  

Aider les conducteurs à respirer plus aisément

Le boom de la motorisation chinoise a contribué aux taux très élevés de contamination de l’air, grande préoccupation sanitaire nationale. Dans un environnement déjà dangereux, limiter l’exposition des conducteurs et des passagers aux particules et gaz est doublement nécessaire. En effet, les études montrent que l’air à l’intérieur de l’habitacle du véhicule peut être de deux à cinq fois plus contaminé qu’à l’extérieur.

Nos filtres à air pour habitacle sont à la pointe de la technologie et peuvent préserver la santé et le confort des personnes contre les allergènes, la poussière et les particules. Le filtre PM2.5 est hautement efficace et réduit la concentration de particules à l’intérieur du véhicule pour atteindre les niveaux de qualité de l’air indiqués par l’OMS de 25 µg/m3  par jour, bien différent du niveau moyen de 80.4 µg/m3 par jour de Pékin en 2015.

Une demande en connectivité

Dans un marché où le boom automobile est associé à des coûts considérables, il est logique de voir une forte demande en technologies qui permettent une conduite plus intuitive et confortable. Aussi, il n’est pas surprenant que la clientèle chinoise soit particulièrement enthousiaste à l’égard des véhicules connectés. Une enquête de McKinsey montre que 60% des consommateurs interrogés seraient prêts à changer marque de voiture pour une meilleure connectivité. Les offres du marché chinois sont un exemple direct démontrant que les véhicules connectés sont seulement pratiques mais qu’ils peuvent également rendre la conduite plus efficace et plus sûre. Pour le stationnement, nous avons les technologies comme le système de vue panoramique à 360 degrés et Park4U. Dans un pays où les deux roues restent le véhicule le plus populaire, les technologies telles que le Sightstream peuvent également sécuriser la conduite.

Alors que les zones urbaines chinoises mettent en lumière les défis de la mobilité urbaine du XXIème siècle, les dynamiques du marché en cours ont déjà un pas vers l’avenir. Des exigences environnementales strictes vont certainement aider à limiter les conséquences d’une motorisation de masse mais une nouvelle approche priorisant la connectivité et l’efficacité sera la clé – tout comme de nouvelles pratiques en mobilité verront le jour telles que l’auto-partage.

 

Autres sources:

http://www.chinadaily.com.cn/business/motoring/2016-01/18/content_23132935.htm

http://www.chinabusinessreview.com/infrastructure-and-the-environment-in-chinese-cities-prospects-for-improvement/

http://sustainabletransport.org/parking-in-chinese-cities-from-congestion-challenge-to-sustainable-transport-solution/

http://www.pewresearch.org/fact-tank/2015/04/16/car-bike-or-motorcycle-depends-on-where-you-live/

http://blogs.wsj.com/chinarealtime/2014/11/28/china-soon-to-have-almost-as-many-drivers-as-u-s-has-people/   

http://www.accessmagazine.org/articles/fall-2012/will-chinas-vehicle-population-grow-even-faster-forecasted/