Valeo

Bienvenue chez Valeo

Veuillez sélectionner votre pays

map
Faites défiler l’écran pour accéder au site du Groupe

« Plusieurs conducteurs, une seule voiture » – vers une nouvelle norme

Innovation/ Produits & Technologie | #ReductionDeCO2

L’auto-partage est en train de devenir un mode de vie pour des millions de personnes dans le monde entier. Bien qu’il s’agisse d’une pratique déjà ancienne, les récentes innovations digitales ont permis de repositionner ce mode de transport au cœur de nos habitudes de déplacement. Faisons un tour d’horizon de ce phénomène à venir de l’explosion de l’auto-partage. Et essayons de comprendre comment les technologies et les mœurs sociales forgent cette nouvelle norme de mobilité urbaine.

En l’espace d’une génération, le modèle traditionnel d’utilisation d’un véhicule unique par un conducteur unique sera perçu comme étrange : les coûts d’achat, de maintenance et d’entretien d’un véhicule paraîtront disproportionnés par rapport à son utilisation au maximum bi-quotidienne. À ceci vient s’ajouter l’impact d’un trafic encombré sur la qualité de vie des gens, il n’est pas étonnant que près de six millions de personnes aient déjà opté pour l’auto-partage, bientôt rejoints par d’autres personnes dans les années à venir. “La société aura de plus en plus recours à l’auto-partage et à davantage de services de type Uber. Le modèle actuel de propriété de véhicule risque d’être bouleversé,” constate Jacques Aschenbroich, PDG de Valeo, au sujet de la transformation de la mobilité urbaine.

Les statistiques :

Quand le système de propriété du véhicule passe à l’ère digitale

L’auto-partage n’est pas nouveau. Il existe depuis longtemps, qu’il s’agisse de la location de véhicules, du service de transport aux particuliers (y compris les taxis) en passant par le covoiturage en famille, entre amis ou collègues. Cependant, son explosion actuelle (et le déclin prévisible de la propriété de véhicule en général) est dû aux révolutions qui ont bouleversé certains domaines :

  • Le digital : la digitalisation des services et des relations, la technologie mobile, l’Internet des Objets, l’analyse de données en masse
  • Le social : la conscience écologique, les modèles alternatifs de propriété (par ex. l’économie participative)
  • L’urbain : l’essor des villes intelligentes, la densité de population urbaine grandissante

De plus, la digitalisation de l’expérience l’utilisateur a permis l’amélioration et la personnalisation des services dans presque tous les secteurs, ce qui a propulsé le taux d’adoption des services d’auto-partage par les usagers urbains pour lesquels il est plus bénéfique d’opter pour ce type de service que pour l’achat d’un véhicule.

Les conducteurs et leurs pairs

Aujourd’hui, business modèles d’auto-partage les plus florissants sont le B2C (par exemple les applications de services de transport aux particuliers) et le marché de particulier à particulier (PAP) comme par exemple les plateformes de covoiturage.

Toutefois, la plupart des plateformes de PAP utilisent un intermédiaire dont le business model est basé sur des commissions. De même, l’expérience traditionnelle d’auto-partage entre particuliers implique de louer sa propre voiture à quelqu’un d’autre, ce qui ne garantit pas la même sécurité et le même confort que les services professionnalisés. Les innovations technologiques comme le système de clé virtuelle InBlue de Valeo, développé en partenariat avec Gemalto, une des principales entreprises de sécurité sur Internet, permettre de passer outre ce risque en permettant aux propriétaires des véhicules d’envoyer aux loueurs une clé numérique temporaire.

 

Partage de véhicules et optimisation des parcs automobiles

Les évolutions technologiques permettent de réaliser de plus en plus d’économies d’échelle. Les services d’auto-partage en B2B commencent eux aussi à connaître leur propre essor et à s’approprier certaines caractéristiques du business model du B2C en termes de confort, de personnalisation et d’anticipation.

Pour que ce service d’auto-partage soit sécurisé, pratique et économique il est nécessaire d’utiliser à la fois les innovations technologiques et digitales. C’est cette stratégie qui a donné naissance au partenariat entre Valeo et Capgemini, Mov’InBlue. Cet outil de réservation des véhicules de bout-en-bout, de gestion des parcs automobiles pour les entreprises et de services de location de véhicules repose sur quatre éléments indépendants les uns des autres (infographie en anglais) :

tech-1-ok

Mov’InBlue™ optimise l’utilisation du parc automobile et permet notamment au client, à travers l’analyse des données en continu, de bénéficier d’une expérience personnalisée et d’anticiper la maintenance de son parc automobile.

Mobilité à la demande

L’automatisation est en cours de standardisation et s’appliquera aussi au secteur de l’auto-partage. En l’espace de deux décennies, nous serons peut-être familiers avec le service de transport instantané par un véhicule automatisé, accessible en un seul clic – voire même avec les services de prédiction qui seront capables de présenter devant nous un véhicule au moment précis auquel nous quitterons notre lieu de travail. Même si le système de propriété du véhicule n’est pas sur le point de disparaître, l’expression “ma voiture” évoluera nécessairement de façon substantielle dans les prochaines années.

 

Sources

Trend info & data (en anglais uniquement) :

Solutions Valeo: