nos sites
en
Innovation/ Produits & Technologie | | 5 min
  • #ReductionDeCO2

Une cartographie dynamique de la qualité de l’air

Chez Valeo, nous mettons notre expertise en matière de détection de la qualité de l'air pour les passagers au service des citoyens. Comment? En utilisant des capteurs mobiles pour générer une cartographie dynamique des niveaux de qualité de l'air extérieur dans les zones urbaines. Pendant 28 semaines à Paris, nous avons équipé une flotte de 20 véhicules de capteurs mobiles pour suivre et transmettre les données en temps réel. 28 millions points de données de pollution collectés ont permis de couvrir 80% des rues parisiennes.

Copyright – Photo by David Castellón on Unsplash

Aujourd’hui, la France dispose de son propre indice de qualité de l’air, renforcé par l’indice européen, qui communiquent tous deux les niveaux de pollution au public. Mais les données sur lesquelles sont basées ces indices ont certaines limites. Elles s’appuient sur des stations de surveillance statiques et sur une estimation moyenne des niveaux de pollution sur une période donnée (1 heure à Paris).

Cartographie Dynamique grâce aux capteurs Valeo 

Cartographie dynamique de la pollution par Valeo ; les points lumineux représentent chaque véhicule équipé de capteurs en déplacement

 

Fort de son expertise dans la détection de la qualité de l’air, Valeo a lancé une initiative public-privé consistant à mesurer la qualité de l’air dans les rues de Paris.

 

 

Sur une période de 28 semaines, 20 véhicules ont sillonné les rues parisiennes, collectant et transmettant des données en temps réel sur les concentrations de polluants de manière hyper localisée.

L’utilisation des capteurs mobiles nous permet de générer une cartographie très précise et dynamique de la qualité de l’air. Cela nous aide également à comprendre plus précisément comment la pollution atmosphérique se développe, se concentre, apparaît et disparaît.

Grâce à la collecte de données à haute fréquence, nous avons pu enrichir l’indice de qualité de l’air parisien, en couvrant une gamme exhaustive de polluants et agrégeant les données  de nos capteurs mobiles à celles des stations existantes. 

Qu’est-ce qu’un indice de qualité de l’air ?

Un indice de qualité de l’air (IQA) est utilisé par les autorités publiques pour informer les citoyens sur la qualité de l’air, afin qu’ils puissent prendre les précautions nécessaires pendant les pics de pollution. Plus l’indice est élevé, plus les niveaux de pollution peuvent être dangereux. Les normes de ces indices peuvent varier d’un pays à l’autre.

L’IQA peut fluctuer pour diverses raisons, notamment en raison de l’augmentation des émissions atmosphériques ou d’un manque de dilution des polluants atmosphériques, en raison de températures élevées ou de faibles vents.

Comment cela fonctionne

Plan serré sur les données captées par un véhicule ; les variations de couleur dans la trace du capteur indiquent différents niveaux de qualité de l’air au niveau de la rue.

Les capteurs Valeo sont positionnés au niveau de l’entrée d’air du véhicule afin de répondre aux contraintes fonctionnelles et opérationnelles – telles que chaleur extrême, vibrations et humidité. Les capteurs mesurent plusieurs polluants : particules fines (PM2,5, PM10), dioxyde de soufre et d’azote, ozone et monoxyde de carbone.

Les données concernant les estimations de trafic, les prévisions météorologiques et les concentrations de polluants constituent une première cartographie. Elle est ensuite enrichie par les données des capteurs mobiles Valeo – transmises toutes les secondes – pour affiner la modélisation en temps réel. Chaque véhicule peut ainsi générer une cartographie instantanée de la qualité de l’air qui l’entoure. Et comme la pollution peut varier d’une rue à l’autre, un monitoring mobile permet une vue plus précise des zones les plus ou les moins touchées.

Valeo poursuit la miniaturisation de ses capteurs et prévoit de commercialiser ses solutions de cartographie d’ici à fin 2020. Cette technologie peut être intégrée dans tous types de véhicules pour de nombreuses applications de mobilité, notamment les taxis, les bus, les tramways et les petites voitures électriques.

Des applications mobiles pour les citadins

Les applications de ce type de cartographie ne se limitent pas aux villes et aux constructeurs automobiles. Par exemple, en fusionnant le suivi de la qualité de l’air avec des données sur les incidents de circulation, les embouteillages ou les travaux routiers, l’application  mobile Valeo CleanRoad propose des itinéraires alternatifs, limitant ainsi l’exposition des utilisateurs – piétons, cyclistes et conducteurs – à une pollution excessive.

Répondre aux préoccupations des communautés locales

Les résultats de ce projet peuvent également être utiles aux municipalités. La cartographie mobile peut les inciter à une gestion plus proactive de la qualité de l’air dans les zones particulièrement sensibles pour les piétons, telles que les écoles, les parcs et les pistes cyclables, et à en surveiller l’impact en temps réel.

Il s’agit avant tout de disposer des outils et des données nécessaires pour prendre les bonnes décisions en matière de mobilité urbaine, que ce soit dévier certains itinéraires, renforcer les transports en commun en fonction des pics de pollution localisés ou enrichir les outils de gestion du trafic.

Dans un avenir proche, alors qu’on se tourne de plus en plus vers les nouvelles technologies pour mener une vie plus saine, Valeo est idéalement placé pour rendre les aspects invisibles de la pollution visibles à tous.

Actualités similaires

Innovation / Produits et Technologie | | 3 min

Les LiDARs Valeo au cœur de la conduite autonome

Bienvenue chez Valeo

Sélectionner un autre site