Le groupe Valeo | 4 Mai, 2023 | 6 min

Christophe Périllat au Car Symposium de Bochum : « Les voitures électriques sont la meilleure solution pour une mobilité décarbonée »

Lors du Car Symposium 2023 (3-4 mai 2023) à Bochum (Allemagne), les principaux acteurs du marché ont échangé autour des tendances clés de l'industrie automobile. Christophe Périllat, directeur général de Valeo, était invité à s’exprimer sur les « prochaines étapes vers la voiture verte ».

Dès son introduction, Christophe Périllat a expliqué que « le monde a besoin d’être décarboné. Et bien sûr, notre secteur a un rôle important à jouer pour relever ce défi ».

Valeo est fortement engagé et offre de nombreuses solutions pour une mobilité plus verte. Valeo a été l’une des premières entreprises de l’industrie automobile à parier sur l’électrification. « Nous avons besoin de solutions adaptées aux différents usages, des petites citadines aux berlines haut de gamme. C’est pourquoi Valeo développe des solutions variées pour répondre aux différents besoins et attentes. L’électromobilité ne doit pas être un luxe réservé à quelques privilégiés » explique Christophe Perillat.

Aujourd’hui, 1 voiture sur 3 dans le monde est équipée des technologies d’électrification de Valeo. Valeo est un leader mondial dans la propulsion et les systèmes thermiques. Ces deux domaines rendent une électromobilité efficace possible.

« Nous avons déjà équipé plus de 90 modèles de voitures avec nos moteurs haute tension. Notre nouvel essieu électrique offre une efficacité accrue de plus de 5 % et un gain de puissance de plus de 40 % grâce à la nouvelle génération d’onduleurs de 800 volts. L’ensemble comprenant le moteur électrique, l’onduleur et le réducteur, est 10 % plus léger et 20 % plus compact que la génération précédente. »

Mais au-delà de l’électrification du groupe moteur, l’adoption des véhicules électriques dépend fortement de la performance des batteries. Le Directeur général de Valeo a expliqué dans son intervention que « le facteur limitant de la charge rapide n’est plus la chimie des cellules mais le refroidissement pendant la charge pour éviter les échappements thermiques ». Valeo développe, en partenariat avec Total Energy, une technologie révolutionnaire de refroidissement immersif qui permettra une charge ultra rapide et un vieillissement optimisé de la batterie. Un véhicule électrique sur trois dans le monde est déjà équipé d’une batterie refroidie par Valeo, leader sur ce marché.

« Une bonne gestion thermique permet d’allonger la durée de vie des batteries, tout en améliorant l’autonomie et sans sacrifier le confort. » Valeo a donc développé une pompe à chaleur intelligente qui fonctionne deux fois plus efficacement que les chauffages électriques classiques, avec 20 % de poids en moins, et qui sera mise sur le marché en octobre 2023. Elle garantit le confort des passagers et augmente considérablement l’autonomie du véhicule, en particulier lorsque les températures extérieures sont basses. Une version utilisant un réfrigérant vert et combinée à des panneaux radiants, permettra d’améliorer encore l’efficacité de la gestion thermique tout en évitant les P-FAS dans la voiture.

Chaque jour, les 10 000 ingénieurs de Valeo dans le monde travaillent au développement de technologies et services pour rendre l’électromobilité plus abordable, mais également pour économiser des ressources précieuses. « Nous veillons à ce que chacune de nos technologies soit conçue pour offrir une durabilité, une réparabilité, une refabrication et un recyclage élevés », a expliqué Christophe Périllat avant de présenter un exemple : « Il y a un an, c’était considéré comme impossible, mais en 2022, nous utiliserons du polycarbonate 100 % recyclé dans les phares et du polypropylène 100 % recyclé dans les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation. » Valeo va également étendre son offre remanufacturing pour répondre à l’électronisation croissante des voitures.

Pour les nouveaux produits, Valeo est également soucieux de préserver les ressources naturelles : « En collaboration avec Renault, nous développons un moteur électrique qui ne nécessite aucune terre rare », explique Christophe Perillat. « Nous voulons être les premiers à produire en série un moteur de 200 kW, 800 V, sans terre rare d’ici 2027. »

À la fin de son discours, il a conclu : « Notre industrie est face à une opportunité qui ne se représentera pas – et nous avons tous une énorme responsabilité dans le succès de cette transformation. Chez Valeo, nous sommes fiers de faire de la mobilité verte une réalité. »

Actualités similaires